20/04/2009

Une roue de secours...

roue
Quand on roule seul sur une route et qu'on a une crevaison, on est tout heureux d'ouvrir son coffre et de trouver la roue de secours.
Que ferait-on sans elle quand on est dans cette situation ? Rien grand chose : on serait en panne et on resterait là sans plus pouvoir bouger.

Cette roue de secours, si elle était vivante, serait-elle heureuse de son sort ? Je ne crois pas. C'est un peu triste de n'être qu'une roue de secours...
Elle est utile uniquement en cas de problème. Si on n'a pas de problème, on se sait même pas qu'elle existe. Et cette roue, tout ce qu'elle peut faire, c'est attendre dans son coffre qu'on ait besoin d'elle. Ce n'est pas très réjouissant de se dire qu'on n'existe qu'en cas de problème.

Donc, en cas de problème, on sort la roue de secours et on l'utilise jusqu'au prochain garage. Et au garage, quand la "vraie roue" est réparée, celle qui est vraiment utile, on démonte l'autre et on la replace négligemment dans le coffre, jusqu'à la prochaine fois... pour autant qu'il y ait une "prochaine fois", mais bien sûr, on ne le souhaite pas. Finalement, on préfèrerait ne jamais en avoir besoin.

Il y en a même qui ont leur roue de secours mais qui n'en ont jamais eu besoin. Ils ne savent même plus qu'elle existe et elle aura été inutile toute son existence.

Si on l'utilise trop souvent, elle risque pourtant de s'user elle aussi. Elle continuera à faire son travail tant qu'elle pourra. Mais un jour, on risque d'ouvrir son coffre et de s'apercevoir que la roue de secours est inutilisable : on en a tiré tout ce qu'on a pu mais sans faire attention, sans l'entretenir.

Quand on en arrive là, c'est terminé : la route s'arrête définitivement là où on est tombé en panne...

route

17:45 Écrit par Antoine dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : aide, roue, secours |  Facebook |

Commentaires

j'aime bien l'idée Je suis tombé sur ton blog grâce au top 30 des blogs.
La métaphore que tu fais entre la roue et l'aide. Me fait penser à un "bouche trou" pas réussi à trouver le synonyme, le vrai mot pour colmater.
Enfin, c'est sympathiquement dit.

Écrit par : nicolas | 21/04/2009

Les commentaires sont fermés.