15/05/2009

A-t-on le choix ?

Pour moi, c'est la grande question.

Est-ce qu'on a le choix, est-ce qu'on peut modifier le destin ou est-ce que tout est "écrit" depuis "le début" ?

En tous cas, pour certaines choses, on ne peut absolument rien faire du tout. La naissance, ce n'est pas un choix personnel : c'est le choix de nos parents. La seconde chose qu'on ne peut pas choisir, c'est de vivre : tôt ou tard, tout le monde finit par mourir, qu'on le veuille ou non.

Vu comme ça, on dirait bien qu'on n'a pas grand chose à dire pour ce qui est de notre passage sur cette Terre...

Et dans tout ce qui se passe entre la vie et la mort, on choisit quelque chose ou quelque part, on a l'impression de choisir alors qu'on ne fait que subir ?

Par exemple, quand on se rend à son travail, on peut avoir plusieurs chemins pour y aller. Une fois, on en suit un, une autre fois, on préfère suivre l'autre, comme ça, sans raison. Quand on sort d'une gare, en général, il y a 2 sorties. Parfois, il n'y a aucun avantage à en choisir l'une plutôt que l'autre.

Mais, même si on hésite à suivre un chemin plutôt que l'autre, lorsqu'on s'engage sur une des deux routes, est-ce qu'on l'a vraiment choisi ou est-ce que c'était sûr et certain, depuis bien longtemps, que tel jour à telle heure on suivrait tel chemin plutôt que tel autre ?

Un automobiliste qui a un accident fatal sur une route, pouvait-il y échapper en prenant une autre route ou en partant un peu plus tôt ou un peu plus tard que d'habitude ou, dès sa naissance, c'était "écrit" que Tel jour à Telle heure il se tuerait en voiture ?

Parfois, je me pose cette bête question en sortant de la gare : "j'ai choisi telle sortie aujourd'hui. Etait-il possible qu'aujourd'hui je sorte par l'autre ?"

Question à jamais sans réponse...
Dommage. Si on était sûr que tout est "écrit" à l'avance, même si on ne connaît pas encore l'avenir, ce serait déjà une façon d'avoir moins de regrets dans sa vie...
Ca pourrait aussi donner envie de s'asseoir et de rester la sans bouger en se disant que de toute façon, c'est comme ça que ça se devait se passer, qu'il était écrit qu'un beau jour, on "s'arrêterait" comme ça, sans raison, sans regret...

tarot

16:41 Écrit par Antoine dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

Je pense qu'une grande partie de notre vie est écrite à la naissance. On naît avec son destin. On peut l'influencer que très peu... Bon week end. Amitié

Écrit par : Jicé | 15/05/2009

comme tu dis ..questions sans réponse ...comme tant d'autres!
a bientot bonne soirée et bon week end
bye

Écrit par : ptiote | 15/05/2009

Quand ma décision de partir a été prise .. j'avais " pévu un jour " une datte pour ne plus reculer ... quelques heures avant j'ai supplié ma grand mère de m'envoyer un signe ...j'ai pleuré toutes les larmes de mon corps pour qu'elle me fasse ce signe ... ne voyant rien " venir " j'ai passé à l'acte en me disant que même elle ne m'écoutais pas !

quand je me suis " endormie " deux heures plus tard il s'est mis à pleuvoir ... très très fort et les docteurs ont dit
c'est la pluie qui vous a réveillé

alors !!! est-ce elle qui a fait la pluie ... ou cette nuit la devait 'il pleuvoir ?????

oui il y a un tas de questions sans réponse

Écrit par : Ange | 16/05/2009

OUI ON A LE CHOIX ...

«-Dis-moi, qui met les oiseaux en cage ?

-Chacun peut mettre un oiseau en cage mais aussi l’oiseau lui-même ... Il y a même des cages qui ont la forme de la souffrance ...

-Qu’est-ce qui arrive quand on s’aperçoit qu’on est dans une cage ?

-Il y a ceux qui hésitent. Mais plus ils hésitent, plus difficile ça sera parce qu’ils s’habitueront à la cage. S’habituer à la cage déforce les ailes et réduit la vue. Et puis il y a ceux qui ont tellement peur qu’ils n’osent même plus regarder la porte.

-Mais ils ont peur de quoi exactement ?

-Du choix qui conduirait à l’altitude.»

Dis, est-ce que ça repousse les ailes ?, Brigitte Jacques L., ISBN 2-87356-276-5



Écrit par : L. | 19/05/2009

Les commentaires sont fermés.