23/06/2009

Ange.

Merci.


Il y a eu une époque où je t'aurais sans doute contacté par mail, où j'aurais eu envie de te connaître mieux. Mais cette époque est "derrière moi" et on ne peut jamais revenir en arrière...

Et puis, je ne veux "rencontrer" ou mieux connaître personne via mon blog : à mes yeux, ce serait comme une "trahison" envers elle...

21:27 Écrit par Antoine dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : ange gardien |  Facebook |

Miroir.

Lorsqu'on rencontre les autres, on commence à s'attacher à eux, à s'intéresser à eux en fonction des points communs qu'on a avec eux.

C'est un peu comme si on regardait l'autre dans un "miroir à deux faces" et que l'autre nous regardait également à travers ce miroir.

Finalement, ce n'est pas l'autre qu'on voit, qu'on apprécie : c'est soi-même.

Mais tôt ou tard, le miroir finit par se briser, alors ce n'est plus soi qu'on voit, mais l'autre comme il est vraiment avec toutes ses différences par rapport à soi. Plus longtemps est resté intact le miroir, plus surpris on est. Il arrive alors qu'on recherche un autre "miroir"...

dyn004_original_292_400_pjpeg__612b75bf208fb2206a2bbe6c432d0079.jpeg

21:20 Écrit par Antoine dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : miroir, brise, autres |  Facebook |

21/06/2009

Penser...

dyn002_original_450_318_pjpeg_2662782_4eef4ecf8753c5c0d874ee3a27a4cdb3.jpeg



Penser, c'est propre aux êtres humains ou bien les animaux pensent-ils aussi ?D'après le dictionnaire, penser, c'est "former dans son esprit, concevoir, imaginer, se souvenir de, ..."

On passe pratiquement toute sa vie à penser. Sans ça, on ne vivrait même plus "au jour le jour" mais "seconde par seconde". Même quand on fait quelque chose, on pense. Quand on travaille, on est souvent distrait parce qu'on pense.

En y réfléchissant bien, penser, c'est "dangereux". Si on ne pensait pas, il n'y aurait pas de raison de déprimer. Et combien de déprimes ne sont-elles pas cause de suicide ?

Pourtant, si on ne pensait pas, on ne serait pas vraiment des être humains : il nous manquerait quelque chose.

C'est compliqué tout ça...

18:16 Écrit par Antoine dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : dangereux, penser |  Facebook |

20/06/2009

Tourner la page.

C'est incroyable le nombre de fois qu'on emploie cette expression dans une vie.
Chaque fois qu'il y a un changement, qu'on passe à "autre chose", on dit qu'on "tourne la page".
Dans les relations avec les autres aussi on dit souvent qu'on "tourne la page", en général, c'est quand on est sûr qu'on ne les reverra plus.

Après ses primaires, on "tourne la page",
après ses humanités, on "tourne la page",
après l'école, on "tourne la page",
quand on change de métier, on "tourne la page",
quand on perd tout contact avec quelqu'un, on "tourne la page",
...

dyn009_original_443_262_pjpeg__6725be5edea99646b0983d817a809ccf.jpeg



Depuis le temps que je "tourne des pages", je serais incapable de dire combien j'en ai déjà tournées mais il doit y en avoir un paquet.
L'impression que j'ai maintenant, c'est que je suis arrivé au bout de "mon livre" et qu'il n'y a plus de page à tourner...

16:38 Écrit par Antoine dans Général | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : toruner la page |  Facebook |

19/06/2009

Comparaison

Une femme, c'est comme une rose...

dyn001_original_400_300_pjpeg__40ed90c255c3e2a710d75baf304df2d6.jpeg

Les roses sont fragiles et délicates. Elle règnent sur le jardin.
Que peut-on faire pour une rose ?

Par grand chose à vrai dire... Une rose a tout ce dont elle a besoin pour vivre : le soleil lui donne la lumière et la chaleur. Elle se nourrit avec ses racines. La pluie l'abreuve.

On ne doit pas être un mur pour elle car elle ne bénéficerait plus de la lumière ni de la chaleur du soleil.

On doit la laisser "respirer" et ne pas être comme des mauvaises herbes qui l'entourent et finissent par l'étouffer.

Ca ne sert à rien de l'arroser : elle a la pluie. Tout ce qu'on risque, c'est de la noyer.

Et surtout, on ne doit jamais la cueillir. La cueillir, c'est la tuer. Si on la cueille et qu'on la met dans un bocal, elle n'aura plus qu'une vie "artificielle" : plus de racines, une lumière artificielle, une chaleur artificielle... Elle aura comme un sentiment de sécurité car elle se sentira à l'abri puisqu'elle n'aura plus à subir les intempéries. Mais pourtant, elle dépérira très vite et mourra beaucoup plus rapidement que si on l'avait laissée libre.

Les roses sont dangereuses car elles ont des épines. Mais est-ce vraiment dangereux si on considère tous les dangers qui l'entourent ? D'ailleurs, une rose n'est pas agressive : elle ne se défend avec ses épines que si on l'a "attaquée" ou si on a été maladroit.

Pourtant, il existe des gens plus adroits, mais il faudrait plutôt dire plus sournois qui vont bien examiner ses défenses. Et quand leur examen sera fini, il auront trouvé le moyen de la cueillir sans se faire piquer. Ils auront ainsi eu une rose qu'il pourront égoïstement mettre dans un bocal. Mais tout ce qu'ils auront réussi à faire, c'est la "tuer". Qu'importe ? Ils ont eu ce qu'ils voulaient, non ?

Donc, on ne doit pas faire de l'ombre à une rose, on de doit pas étouffer une rose, on ne doit pas arroser une rose, on ne peut pas cueillir une rose. Mais alors, on ne peut vraiment rien pour elle ?

Si. On peut faire quelque chose pour elle : la respecter...

18:42 Écrit par Antoine dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : femme, rose |  Facebook |

16/06/2009

Vaisseau fantôme.

Ca a quelque chose d'assez fascinant un "vaisseau fantôme".
Il y a deux aspects à ce terme : un aspect assez mystérieux qui concerne des vaisseaux qu'on continuerait à voir naviguer après qu'ils aient coulé. Mais il y a aussi un aspect bien réel : il s'agit de navires qu'on retrouve complètement vides. Les équipages ont disparu et on ne sait pas ce qu'ils sont devenus. Le vaisseau fantôme continue donc sa route sans être dirigé, sans plus savoir où il va.

Est ce que c'est dangereux un vaisseau fantôme ? On pourrait croire que oui : après tout, il ne sait plus où il va, il vogue au gré des vents et des courants. Plus personne n'est là pour lui éviter les dangers, il peut couler, s'échouer... Donc, quelque part, ses jours sont comptés.

C'est tellement grave ne ne plus savoir où on va ? après tout, il y avait un équipage sur le Titanic (pour ne citer que lui). Ca ne l'a pas empêché de couler et d'emporter 1.500 personnes avec lui .

Dans la vie, même si on croit savoir où on va, même si on a un bon "équipage", ça ne veut pas dire que tout se passera bien. Au bout du compte, on est logé à la même enseigne que ceux qui se laissent aller au gré des événements comme un vaisseau fantôme se laisse aller au gré des vents et des courants.

Ce n'est pas plus mal d'être un "vaisseau fantôme"...

dyn002_original_432_424_pjpeg_2662782_a18348f6c181c13072ef7ecadd8f7a6a.jpeg



19:03 Écrit par Antoine dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : perdu, vaisseau fantome |  Facebook |

08/06/2009

Absent...

... pour une semaine.

Mais pas encore parti définitivement.

18:04 Écrit par Antoine dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |