03/06/2009

amour et Amitié.

Il y a déjà longtemps que j'avais trouvé ceci sur Internet :

dyn005_original_400_300_pjpeg_2662782_eb5bf89b8041963e74c81361b610102f.jpeg

Récemment, j'ai vu que le texte figurait également sur le blog de Jicé.

C'est un grand sujet "l'amour et l'amitié". Assez curieusement, si à la base la racine est la même, "aimer", on en fait un peu comme deux "ennemis" qui n'apportent pas du tout la même chose.

C'est quoi finalement la différence entre l'amour et l'amitié ?

A priori, on pourrait croire que l'amour, c'est plus "grand", plus "profond", plus "beau". Ca, c'est la théorie. Dans les faits, j'ai le sentiment que c'est tout différent. Quand deux personnes décident de partager leur vie, on parle d'amour. Comment ça se passe ce "partage" ? Au point de départ, il y a peut-être des sentiments profonds mais ce n'est même pas toujours le cas : combien ne voit-on pas de gens qui n'ont aucun problème à changer de partenaire du jour au lendemain dès que ça ne va plus avec le précédent. Ils n'ont même pas l'air affecté. Et puis, tous des gens qui décident de se mettre en couple un peu comme si c'était "la mode", juste pour ne pas rester seul. Il y en a même qui vont jusqu'à admettre qu'ils ont pris "ce qui restait". On est déjà loin des grands sentiments. Mais ce n'est pas fini. Combien de victimes au nom de "l'amour". J'ai toujours trouvé écoeurant ces inepties qu'on nomme "crimes passionnels". Quelqu'un aimait tellement son conjoint qu'il a été jusqu'à le tuer ! Le bel "amour" que voilà... Enfin, on ne va pas toujours jusqu'au meurtre : parfois, on se contenrte de s'engueuler, de "blesser" l'autre ou alors ça arrive aussi qu'on tape "un peu". C'est normal puisqu'on "aime"... Pas la peine de s'étendre sur le chapitre jalousie qui pardonne tout. Quand ça ne se termine pas par un drame ou une séparation, il y a aussi des couples qui passent la moitié (ou plus) de leur vie commune à s'engueuler. Et pour terminer, ceux qui trompent leur conjoint sont légions et parfois ne s'en cachent même pas. Et tout avait si bien commencé...

En fait, on commence par se rencontrer, on passe du temps ensemble. Forcément, on ne voit que les bons côtés puisqu'on n'est pas ensemble 24 H sur 24. Et un beau jour, on décide de vivre ensemble 24 H sur 24. A ce moment, on ne voit plus l'autre comme on l'imaginait mais comme il est vraiment, avec aussi ses défauts. Le réveil est parfois dur.

Alors, quand "ça ne va plus", on se tourne vers "ce qui reste" (s'il en reste) : les amis. L'amitié, c'est le "parent pauvre" de l'amour. Les amis, c'est ceux qu'on est content de rencontrer tant qu'on est seul. Parce qu'une fois qu'on n'est plus seul, les amis n'ont qu'à comprendre qu'on a autre chose à faire que de passer du temps avec eux. La première chose que fait l'amour, c'est de "détruire" tout ce qui ne fait pas partie du "bocal", à commencer par les amis. Et quand il a tout détruit, il finit par s'autodétruire d'une manière ou d'une autre.

Grave erreur : si on continuait à consacrer du temps à ses amis, l'amitié serait éternelle. On ne passe pas 24 H sur 24 avec un ami. Normalement, on ne se voit jamais assez longtemps pour finir par s'engueuler. Et on ne reste jamais assez longtemps sans se voir pour s'oublier. Avec un ami, on ne passe que de bons moments : on se voit quand on a envie de se voir, pas par obligation. Un ami, il écoute, il "partage". Quand "ça ne va pas", on est content de le voir. On se confie à lui. C'est tellement mieux que ce qu'on appelle l'amour. Et pourtant, quand on rencontre l'amour, l'ami, on n'en a plus rien à faire : on le voit de moins en moins et on finit par ne plus le voir du tout. Alors, il se dit que finalement, il n'était peut-être pas un ami et il prend ses distances. Le jour où on a besoin de lui, il n'est plus là. Et qui pourrait lui en vouloir ?

On se demande souvent si l'amitié est possible entre un homme et une femme. Ca devrait. Et c'est tellement bien. Mais si on se contente d'être un ami, parfois on se fait comme "voler" son amie par quelqu'un qui "l'aime". Pourtant il suffirait de mettre les choses au point dès le début. Le problème, c'est de savoir si on veut garder ses amis quand on trouvé l'amour. On dirait bien que dans les faits, la réponse est non. Les amis, ce sont des sortes "d'intérimaires" : quand leur contrat est terminé, on fait ce que tout bon patron fait : on vire sans remerciements pour les bons services rendus...

Vu comme ça, qu'est ce qu'on est bien quand on seul !

Michel Tournier résume très bien ce que je viens d'écrire :

"Une fois sur deux, un ami qui se marie est un ami perdu."

Si au moins "l'amour" en valait la peine... Mais ce n'est même pas le cas. Ce n'est que violence, jalousie pour finir par de la haine avec au début un "semblant" de sentiments. D'ailleurs, s'il en était autrement, comment pourrait-on en arriver à faire du mal en paroles ou en actes à une personne qu'on prétend avoir "aimé" ? On l'aimait pour "soi", par pour "elle-même" : pas de concessions. D'ailleurs, si on en vient à parler de "concession", c'est déjà le début de la fin...

18:53 Écrit par Antoine dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : amour, amitie |  Facebook |

12/05/2009

Solide ou fragile ?

Dans un mail que tu m'avais envoyé, tu te demandais ce qui était arrivé à notre amitié.
Il faut dire qu'il y a eu une époque où ça semblait tellement important pour toi...

Je ne sais pas comment on peut la définir...
Comme un diamant ? Un diamant, c'est quelque chose de vraiment solide. Presque indestructible.
Malheureusement, en général, c'est fort petit... Ca ne prend pas beaucoup de place...
Ou alors comme du cristal. C'est magnifique du cristal. Mais ce n'est pas très solide : un petit mouvement de travers et on risque de le faire tomber...

Peut-être que notre amitié c'était comme un diamant. Solide mais trop petit. Et il y a tellement de choses dans une vie. Forcément, quelque chose de tellement petit, on risque de le déposer quelque part, sans faire attention. Alors, quand on en a besoin, parfois, on a du mal à le retrouver. On est sûr de ne pas l'avoir jeté, mais impossible de remettre la main dessus. Parfois, on ne le retrouve jamais...

Peut-être que notre amitié était comme du cristal. Beau mais beaucoup trop fragile. Un objet fragile, c'est difficile de le conserver intact bien longtemps : on dépose beaucoup de choses à gauche et à droite. Et un beau jour, on le voit tomber. On tente bien un geste pour le récupérer mais c'est trop tard : un grand bruit et il ne reste rien.

Solide comme un diamant ou fragile comme du cristal, c'est égal. C'est tellement triste d'avoir égaré ou brisé quelque chose qui avait tellement de valeur...

idk_diamant

19:31 Écrit par Antoine dans Toi | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : amitie, fragile, cristal, diamant, solide |  Facebook |

04/05/2009

365 amis.

Imaginons qu'un homme possède 365 amis.
Il déciderait de consacrer à chacun de ses amis un jour de l'année. il faut être honnête, il ferait pour eux le maximum et ne pourrait vraiment pas donner plus.

A la fin de chaque année, il recommencerait le cycle. Ca veut donc dire qu'il verrait chacun de ses amis une fois par an...

Que se passerait-il dans la tête de chacun de ses 365 amis ? Que penseraient-ils de lui exactement ?

Je suppose qu'il y en aurait certains qui s'accomoderaient fort bien de la situation. Après tout, ça signifie quand même passer un bon moment une fois par an avec un ami.

Il y en a d'autres, par contre pour qui ce ne serait pas suffisant : un jour par an avec un ami, ça ne représente rien... Alors, un beau jour, ils finiraient par décliner l'invitation quand leur tour serait venu.

La personne qui aurait ainsi perdu quelques uns de ses amis ne s'en ferait sans doute pas trop : il lui en resterait tellement d'autres après tout. Quelque part, ça l'arrangerait peut-être même bien car elle aurait enfin quelques jours "libres" pour elle sur l'année.

Elle ne se rendrait pas compte que ceux qui seraient ainsi partis étaient sans doute ceux qui tenaient le plus à elle...

J'ai toujours trouvé curieux avec quelle facilité on taxe les gens "d'amis". D'une simple connaissance, on fait d'office un ami. Et tous ces "amis", on les accumule mais que représentent-ils vraiment ?
Pourtant, des amis véritables, ça doit être plutôt rare. Peut-être qu'on "s'invente" des amis comme ça pour se donner l'illusion qu'on en a, pour ne pas devoir admettre qu'on n'en a pas ou qu'ils ne valent "pas grand chose".

"...Les hommes n'ont plus le temps de rien connaître. Il achètent des choses toutes faites chez les marchands. Mais comme il n'existe point de marchands d'amis, les hommes n'ont plus d'amis..."

Ca a été écrit il y a si longtemps et c'était sans doute déjà tellement vrai. Et depuis, on n'a pas cessé d'aller "encore plus vite"...

amitie

17:11 Écrit par Antoine dans Général | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : amitie, amis, illusion |  Facebook |

25/04/2009

5 phrases

 

Je me souviens de 5 petites phrases que tu m'as écrites.

Je n'ai pas gardé les mails mais je ne les oublierai jamais :

"Tu es mon meilleur ami."

"Je ne veux pas te perdre."

"Je suis fidèle en amitié".

"On se trouvera un rythme".

"Je veux partager mon bonheur avec toi."

La dernière me fait songer que, malheureusement, tu n'as pas dû être très heureuse dans ta courte vie..

A quoi pensais-tu quand tu me les as écrites ?
Pensais-tu vraiment tout ce que tu écrivais ?
Etais-tu sincère ?
Si c'est le cas, que s'est-il passé après ?

09:12 Écrit par Antoine dans Toi | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : fidelite, amitie, questions |  Facebook |