07/05/2009

Confiance.

La confiance...

Un beau mot plein de "promesses". Mais quelle pourrait être au juste la définition du mot confiance ? Il y a sans doute la définition qu'on trouve dans le dictionnaire. Je n'ai pas été voir et je ne sais même pas si elle est adaptée.

Si je devais donner une définition au mot "confiance", je dirais que c'est la faculté de pouvoir prédire l'avenir.

Ca peut surprendre, ça peut faire "naïf", ça peut faire sourire...

Et pourtant, n'est-ce pas cela la confiance ? Savoir quand le téléphone va sonner et qui sera au bout fil. Savoir que tel jour on sera à tel endroit avec Telle personne...

Quelque part, c'est un peu "prédire l'avenir". Et c'est ça "avoir confiance".

Il arrive donc qu'on soit à même de prédire l'avenir. Et parfois, il arrive qu'on se trompe, comme on peut se tromper aussi dans les prévisions météo. Mais si on se trompe trop souvent, c'est qu'on n'avait pas cette faculté : on n'était pas capable de "prédire l'avenir". Les fois où on en a été capable, ça devait être par hasard alors. Des coïncidences...

Alors, il faut bien se rendre à l'évidence : nul n'est capable de prédire l'avenir.

La confiance ? Je n'y crois plus : je ne fais plus confiance à qui que ce soit. Pourquoi je le farais ? C'est un "risque" finalement. Quelqu'un peut me dire ce qu'il veut, me promettre ce qu'il veut, je le croirai quand je le verrai. Et même si, à chaque fois, ce qu'il a dit est arrivé, je me dirai au fond de moi que la prochaine ce sera peut-être différent.

Pourquoi en serait-il autrement ? On peut se tromper une fois mais quand on s'est trompé trop souvent, ça veut dire qu'on peut se tromper toujours...

cristal_boule

17:26 Écrit par Antoine dans Général | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : avenir, confiance, se tromper, predire |  Facebook |